Pourquoi se lancer maintenant?

Quand nous avons commencé à brasser il y a quelques mois nous ne pensions pas franchir le cap de la création d’entreprise si rapidement (et à vrai dire nous ne savions pas si nous le franchirions un jour!).

Une petite mise en contexte s’impose 🙂 Nous avons entamé un changement de vie il y a 3 ans. Nous travaillions tous les deux dans l’informatique à Limoges et avions envie de choses plus concrètes, plus en liens avec la nature et alignées avec nos convictions. Nous avons acheté une ruine en Dordogne (voir nos travaux et plus surhttp://facebook.com/paysanduweb) avec comme projet « d’en faire quelque chose ». Plusieurs idées sont venues avec dans le désordre : du maraîchage, une table d’hôte, des produits transformés (comme le sirop de sureau, les poireaux vinaigrette ou les tomates confites), une ferme pédagogique, etc… Et la bière à l’automne 2014.

Nous avons donc acheté de quoi brasser car dans tout les cas nous consommons de la bière et cela rentrait dans notre démarche d’essayer de produire le maximum de chose pour nous (on revient au changement de vie radical!). C’était en Janvier 2015. Nous en parlons alors à nos amis et l’idée est plutôt bien accueillie! Pas de quoi créer une boite vous me direz 🙂

Nous enchainons alors nos brassins de 20L (la capacité de notre matériel) : les 3 premiers avec des recettes en kit (les ingrédients sont choisis et pesés pour vous et il y a une recette à suivre) puis avec nos propres recettes. J’en profite pour parler du forum http://brassageamateur.com/forum : une bible, une superbe communauté, actif et toujours de bon conseils. Si vous voulez vous lancer dans le brassage c’est une étape obligée!

Qui dit premiers brassins, dit premières dégustations! Bien sûr nous n’avons pas encore la patience requise (disons que les bières n’ont pas vraiment le temps de mûrir :D) mais là aussi les retours sont bons : que ce soit sur les kits (plutôt rassurant!) mais aussi/surtout sur nos recettes. Là encore, pas de quoi s’emballer.

Par contre l’idée de se lancer un jour se précise : brasser nous plait, les bières plaisent et cela rentre dans ce que nous nous imaginions faire « plus tard ». A savoir une activité en lien avec la bouffe (bon c’est du liquide mais vous voyez l’idée :)), qui nous permette de faire des marchés (le truc avec plein de monde et plein de truc bon à manger) et des rencontres.

C’est alors que des amis, qui sont aussi des voisins, nous parlent d’un de leur projet : proposer des tours de calèche pour 8/10 personnes le long de la rivière avec repas au bord de la dite rivière pour conclure. Bon aller j’arrête de faire monter le suspens : le tour en calèche passe par chez nous et ils nous proposent de faire un stop dégustation de bière. Excellent! L’idée nous botte vraiment (surtout que nous avions eu l’occasion de tester et le tour en calèche et le repas à la rivière) et même si à la base les bières que nous brassions étaient plutôt pour la consommation perso c’était une bonne occasion d’avoir du feedback. Du coup Béa et Sylvain ont commencé à tester leur concept avec leur cercle de connaissances début avril et nous avons eu nos premiers dégustateurs à la maison! Je ne vous fait pas un dessin : les gens sont ravis de l’après midi passée en leur compagnie et ont l’air plutôt content de l’étape dégustation! La conséquence directe pour nous est que sur les 120L embouteillés il nous reste seulement 20L.

Cette petite synergie entre nos deux projets (ils nous apportent de potentiels clients et le stop dégustation apporte une étape à leur tour en calèche) et les feedbacks positifs font que nous allons passer à l’étape suivante. D’une part en produisant plus pour pouvoir suivre le rythme des tours en calèche et d’autre part en officialisant tout cela pour avoir le droit de vendre.

Il y a des opportunités qu’il faut savoir saisir! Nous sommes convaincus que celle là en fait partie. A bientôt pour la suite des aventures!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *