Tout sur les abonnements 2020

Alors voilà, nous avons fait un bilan de la campagne 2019 (qui n’est pas fini puisque la dernière box partira en janvier pour avoir les dernières bières de l’année!) et plusieurs points étaient à régler pour repartir sur une nouvelle saison. Si vous avez loupé le premier épisode vous pouvez prendre 5 minutes pour lire le lancement des abonnements il y a un an.

Si vous ne voulez pas lire la suite (mais c’est mieux de lire avant :p) : vous pouvez allez voir les offres!

Le contenu

Nous repartons grosso modo sur les mêmes formules que l’année dernière, à savoir deux tailles d’abonnement : 6 x 12 bouteilles et 6 x 24 bouteilles, ainsi qu’une petite nouvelle. Chaque formule sera au choix à retirer à la brasserie ou livrée.

Comme l’année dernière nous gardons le principe d’avoir au moins 4 bières différentes par box. En 2019, 3 boxes ont eu le minimum de 4 bières différentes et 3 boxes en ont eu plus (jusqu’à 7). Nous avons listé le contenu des abonnements 2019 pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise!

Comme l’année dernière également, nous gardons le principe de goûter à toute notre production 2020. Les bières barriquées restent donc dans l’abonnement. L’autre aspect à ne pas négliger c’est qu’il peut y avoir la même bière brassée plusieurs fois dans l’année. En 2019 cela s’est produit 4 fois (sur 30 bières envoyées, soit 26 bières “uniques”). Il faut cependant garder en tête que ce n’est pas parce que deux bières ont le même nom que ce sont exactement les mêmes bières. A notre échelle nous ne nous concentrons que sur la qualité, pas sur le fait que nos bières soient exactement les mêmes d’un batch à l’autre. Si nous jugeons qu’une bière doit subir un ajustement, nous n’hésitons jamais à le faire 🙂 .

Comme nous prévoyons de sortir plus de bières barriquées en 2020 nous en proposerons au moins 6 dans l’année. Pas forcément une par box hein 🙂 Cela dépend toujours de notre planning plutôt chargé et mouvant!

Nous allons essayer, si le temps nous le permet, de vous proposer également des expérimentations en avant-première (bières crues, bières vieillies sur fruit, etc).

Enfin, ceux qui nous suivent savent que nos bières sont certifiées bio depuis avril 2019. Alors toutes ne le sont pas (11 en 2019) car nous ne souhaitons pas demander de dérogations pour les houblons et qu’il nous reste du houblon conventionnel à passer. Mais toutes nos bières sont certifiées et la plupart seront labellisées bio en 2020!

Et donc la “petite” nouveauté : la possibilité de souscrire à notre programme barrique 2020. Le principe est simple : en souscrivant vous êtes assuré de goûter à toutes nos bières vieillies de 2020. Au minimum 6, mais nous avons déjà plus de 6 barriques pleines :p

La fréquence

Là nous allons opérer une clarification du mode de fonctionnement. L’année dernière nous avions prévu un planning pour les envois (février, avril, juin, septembre, novembre, décembre). Ce planning nous n’avons pas pu le tenir tout simplement car cela ne colle pas avec le rythme de notre brasserie et nos contraintes de production, notamment en ce qui concerne nos étiquettes.

Du coup nous allons nous rapprocher du concept de base : “nos bières les plus fraîches chez vous”. C’est à dire qu’il va y avoir 2 règles qui vont définir quand nous déclencherons un envoi.

La première est que nous souhaitons qu’il ne s’écoule pas plus de 2 mois entre 2 envois.

La seconde découle de notre engagement sur le contenu : si il n’y a pas 4 bières différentes conditionnées pendant ces 2 mois nous décalons l’envoi jusqu’à ce que la 4ème bière soit disponible.

Se rajoute à cela la “dérogation estivale” : à cause de la canicule et des congés nous préférons ne pas envoyer de colis à cette période là.

Le transport

Ca c’est le point que nous n’avons pas encore résolu. L’année dernière nous utilisions Boxtal qui est un courtier de solution de transport. En gros ils négocient des tarifs car ils ont du volume d’affaire à proposer aux sociétés de transport. D’un point de vue tarif, c’est clairement avantageux pour vous et nous. Mais d’un point de vue opérationnel leur plateforme ne marche pas très bien… suivi des colis pas mis à jour ou mal mis à jour, gestion des problèmes catastrophique.

Petite aparté sur la gestion des problèmes d’ailleurs. Nous ne sommes pas Amazon, nous n’avons ni leurs moyens humains, ni financier. Donc quand un colis est déclaré perdu ou cassé nous attendons de voir ce que le transporteur nous dit avant d’éventuellement renvoyer un colis. Au final vous aurez toujours les bières de votre abonnement mais nous ne pouvons pas nous permettre d’envoyer un doublon. Donc nous attendons que la situation soit claire pour tout le monde avant de bouger 🙂 Une chose est sûre : nous faisons toujours le maximum.

Mais revenons à nos moutons : la partie opérationnelle de Boxtal. Nous avons plusieurs fois été confrontés à un problème lors du choix des relais colis. A chaque envoi nous vous demandons de confirmer le relais Mondial Relay dans lequel vous souhaitez être livré. Or, il apparait que la liste fournie par Boxtal change et ne correspond pas forcément à la réalité que vous constatez chez vous. Malheureusement nous ne pouvons rien y faire et changer de transporteur rajouterait un surcoût de 3 à 5€ par envoi.

Pour vous donner une idée, l’année dernière les frais de port + emballage représentaient plus de 40% du montant de l’abonnement. Pour un envoi de 12 bouteilles cela nous coutait 13,57€ TTC (1,13€ par bouteille) et 24,48€ TTC (1,02€ par bouteille) pour un envoi de 24 bouteilles. Donc pour faire simple, sur un abonnement de 6×24 bouteilles soit 144 bouteilles, il y a 145€ de frais de port et emballage.

Nous avons trouvé un fournisseur de cartons d’expédition légèrement moins cher mais cela nous oblige à commander une palette de 600 cartons donc nous ne pourrons l’envisager que si cette nouvelle campagne d’abonnement est un succès.

Nous sommes en discussion avancée avec DPD et peut-être qu’à tarif équivalent nous arriverons à avoir un meilleur service pour vous ou pour nous, voire pour tous le monde! Négociations en cours 🙂

Les nouveaux tarifs

Bon, puisque nous avons commencé à parler argent, allons au bout des choses. Déterminer un prix de vente n’est jamais chose aisée. Cela fera sans doute l’objet d’un article de blog complet tellement le sujet est complexe et intéressant. Dans notre cas, comme nous ne faisons quasiment que des nouvelles bières, il nous est difficile de lisser la marge sur plusieurs produits pour harmoniser les prix de vente. Donc nous avons une grille de calcul qui prend en compte plein de paramètres ce qui nous donne un coût de fabrication à partir duquel nous pouvons déterminer nos différents tarifs : distributeur, cave/bar et public. Cela correspond peu ou prou à des échelles de volumes. Plus un client achète de bière plus son tarif est bas. C’est d’ailleurs ce que nous appliquons pour les abonnements et ce qui justifie l’écart de prix à la bouteille entre le 6×12 et le 6×24.

Nous l’avons évoqué dans le bilan des abonnements 2019 : nous avons été obligé de revoir à la hausse les prix pour cette année. Et pour déterminer ces nouveaux tarifs nous avons pu nous appuyer sur les données de l’année dernière sur la composition des boxes. Cela nous a donné deux chiffres de référence : 229,20€ TTC et 448,40€ TTC. Cela correspond aux montants qu’il aurait fallu débourser pour acheter toutes les bières des abonnements à la brasserie. Sachant que la boutique de la brasserie est l’endroit où nos bières sont les moins chères. C’est une base de comparaison plutôt basse puisque nous produirons plus de bières bio et plus de bières vieillies en barrique en 2020!

Partant de là, nous avons déterminé les prix des abonnements à venir retirer sur place en appliquant une remise qui nous semblait généreuse tout en nous permettant de conserver une petite marge. Cela nous donne en € TTC :

Tarif brasserie basé sur 2019Tarif abonnement 2020% remise vs prix brasseriePrix de la bouteille
6×12229,20€169€-26,27%2,35€
6×24448,40€289€-36,95%2,01€

Cette année nous avons un peu simplifié l’approche et la lisibilité des différentes offres. Nous avons simplement ajouté les frais de port à l’offre de base! L’année dernière nous avions essayé de comprimer encore plus nos marges pour ne pas répercuter la totalité des frais de port. Mais cela n’a pas vraiment de sens! Les expéditions nous demandent plus de travail donc, sans parler de marger plus (ce qui pourrait être légitime), nous allons conserver la même marge sur la bière pour toutes les formules et simplement refacturer les frais de port et d’emballage en deux versions cette année. Vous pourrez choisir entre la livraison en point relais et la livraison à domicile. Peut-être même que si les négociations aboutissent avec DPD nous vous proposerons la livraison sur le lieu de travail!

Voilà. C’est posé. Ouf, quel soulagement! Cela fait des semaines que nous ne savions pas comment aborder la nouvelle campagne d’abonnement. Et à vrai dire même en écrivant cet article nous avons encore des doutes! (L’article était prêt depuis 8 jours et nous avons tout changé/simplifié il y a 4 jours :D).

Mais nous trouvons que le deal est vraiment honnête : entre 25 et 35% de remise à la brasserie ou 250€ pour simplement goûter n’importe où en France toute notre production 2020 ou encore moins de 3€ la bouteille (dont une bonne partie en 100% bio) livrée pour 144 bouteilles de près de 30 bières différentes dont des collaborations et des bières vieillies en barrique.

Petit bonus

Nous n’avons pas trop parlé de cet aspect mais en achetant un abonnement à nos bières, non seulement vous achetez des bonnes bières (ce n’est pas nous qui le disons <3) à prix canon mais en plus vous soutenez une petite brasserie artisanale bio en pleine croissance. Sans les abonnements 2019 et avec les aléas que nous avons connu cette année nous aurions peut-être dû mettre la clé sous la porte. Nous abordons 2020 un peu plus solide mais c’est un gros plus qui peut

  • nous sauver la mise
  • sécuriser nos approvisionnement en houblon bio
  • nous permettre d’investir un peu plus pour améliorer la qualités de notre production
  • améliorer nos conditions de travail
  • envisager un début de rémunération
  • envisager une embauche.

Ce n’est pas dans l’ordre et c’est même peut-être une combinaison de plusieurs éléments. Mais le point commun entre tout cela c’est une sorte de sécurité/sérénité/confort qui n’a pas de prix!

Coeur avec les doigts <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.